Image lionsdelatlas par défaut

Badr Benoun fait partie des joueurs de la Botola régulièrement convoqués par Hervé Renard.

  Le défenseur central a de fortes chances de figurer dans la liste des 23 pour la Coupe du Monde, et le Raja peut profiter financièrement de cette situation. La FIFA a établi un programme d’indemnisation pour les clubs qui libèrent leurs joueurs pendant la Coupe du Monde. Pour 2018, le budget alloué au programme a été réévalué. Cette année, la FIFA paiera aux clubs 209 millions de dollars, alors qu’en 2010 et 2014 les totaux des indemnités étaient de 40 et 70 millions de dollars. Trois fois plus!Le Raja peut donc profiter de ce programme si son capitaine, Badr Benoun, figure dans la liste des 23 joueurs convoqués par Hervé Renard pour le Mondial. Si le défenseur central est retenu par le sélectionneur, son club touchera une indemnité journalière de 8530 dollars à partir du 1er juin, jusqu’au 26 juin minimum, date du dernier match de groupe des Lions, contre l’Espagne. Ce qui fait un peu plus de deux millions de dirhams pour le Raja, si le Maroc ne passe pas le premier tour. Cette belle somme peut soulager les caisses des Verts, toujours en crise financière. Le club casablancais n’est pas le seul à pouvoir profiter du programme. La RS Berkane peut toucher des indemnités si son attaquant vedette, Ayoub El Kaabi est lui convoqué pour jouer la coupe du Monde en Russie. par Nassim Elkerf