Anouar Aït El Hadj

Anouar Aït El Hadj semble enclin à accepter la sélection A qui lui offrira la possibilité de participer à une compétition internationale avec l’équipe première. Est-ce une manière de mettre la pression sur les sélectionneurs, Vahid Halilhodžić et Roberto Martinez, à la tête respectivement des Lions de l’Atlas, et des Diables Rouges ?

Anouar Aït El Hadj optera pour la sélection qui lui offrira la possibilité de participer à une compétition internationale avec l’équipe première. La révélation maroxelloise de la saison a déja porté les couleurs des Lionceaux U15 avant de rejoindre les Diablotins U16, U17 et U18

Actuellement, il est retenu avec les Diablotins Espoirs avec lesquels il jouera son premier match vendredi contre le Kazakhstan.

La DH rapporte que le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, essaie de convaincre Anouar Aït El Hadj d’opter pour la tanière marocaine. Le jeune belgo-marocain déclare : “J’ai eu des contacts récemment avec le staff du Maroc ; mais je leur ai répondu de la même manière qu’à la Belgique. Pour le moment, je suis avec les Diablotins. Ensuite, je me concentrerai sur le club et on verra comment ça avance.

La préférence, c’est de jouer pour la Belgique mais je ne sais pas comment cela va se passer. Je me suis fixé des objectifs. Je jugerai quel sera le meilleur choix pour moi et pour mon développement par la suite“, a t-il poursuivi.

Tout dépendra vraiment de comment je reprendrai la saison avec Anderlecht“, affirme le jeune Anouar Aït El Hadj.

Concernant ses contacts avec le sélectionneur espagnol des Diables Rouges, l’Anderlechtois confie que ce dernier est venu en personne à sa rencontre pour le sonder. A son sujet, Aït El Hadj indique qu’il est venu une fois au club, “nous avons parlé ensemble. Maintenant, je compte faire un bon début de saison avec Anderlecht puis je verrai par la suite pour prendre ma décision.”

Selon le journal belge, cette déclaration précisément sous-entend que s’il n’est pas appelé par Martinez en septembre ou novembre prochain à l’occasion des matchs qualificatifs pour le Mondial 2022, il serait ouvert au Maroc en cas de convocation pour la Coupe d’Afrique des Nations en janvier 2022.