Affaire Ouaddou Kharja

Ce mercredi au Tribunal de Nancy, Abdeslam Ouaddou était absent de l’audience relative à l’affaire l’opposant à son ancien coéquipier en sélection, Houssine Kharja.

Comme le rapporte Vosgesmatin, Ouaddou était poursuivi pour deux injures publiques ainsi que pour diffamation. L’ancien défenseur central avait réagi sur sa page Facebook sur le sujet d’un article de notre site Lions de l’Atlas parlant du mystérieux dénominateur commun dans les transferts des Lions de l’Atlas vers le golfe. Seulement, sa réaction a été reprise par plusieurs médias qui ont entretenu la querelle Ouaddou-Kharja, offrant à chacun le loisir de répondre à l’autre.

C’est comme si Thierry Henry insultait Laurent Blanc, ce sont deux idoles dans leurs pays. Mon client a été sali, avec un déferlement de haine et Monsieur Ouaddou reconnaît la diffamation, l’assume, il n’a aucun regret ni aucune excuse”, plaide l’avocat de Houcine Kharja avant de réclamer 40.000€ de préjudice.

Celui de Ouaddou a contesté le caractère public de l’injure expliquant que les paramètres de confidentialité de sa publication sur Facebook sont restreints et accessibles uniquement à ses amis.

Concernant la somme du préjudice, cette demande me perturbe. Monsieur Kharja n’a pas l’aura d’un Zidane, Griezmann ou Mbappé. Il n’est plus en activité. S’il obtient cela, ce sera le plus gros chèque que Monsieur Kharja gagne grâce au football“, glisse l’avocat de Ouaddou.

Le délibéré sera rendu le 12 mai, précise la même source.