Zouhair Feddal évoque le derby sevillan

Le Real Betis et le Sporting de Portugal sont depuis longtemps parvenus à un accord sur le transfert de Zouhair Feddal.

Les lignes des clauses générales sont claires mais il y a des détails qui risquent de faire capoter le transfert

La situation du sport est compliquée depuis quelques années, elle est devenue assez critique avec l’arrivée de la pandémie du Coronavirus. Au Betis, on sait que le Sporting ne laisse a souvent eu des problèmes de solvabilité.

Le Real Bétis a donc demandé des garanties bancaires au club portugais, et d’autre part, les sévillans exigent une clause “pénale” en cas de non respect des clauses contractuelles de base.

Par ailleurs, Zouhair Feddal a un autre prétendant. Il s’agit du FC Valence qui a déja manifesté son intérêt pour le Lion de l’Atlas.
Son argentin Ezequiel Garay serait sur le départ pour l’Italie, Zouhair Feddal est considéré comme le remplaçant le plus plus probable.

Bien que l’accord est complexe, Valence serait disposé à formuler une offre plus concrète après une première demande de pret pour Feddal. Valence avait même inclus une option d’achat non obligatoire pour Feddal. Mais cette alternative n’avait pas séduit le conseil verdiblanco.