71328918_527749067797715_6716330915292774400_n

L’attaquant marocain de Leganés traverse ce début de saison comme un fantôme. La preuve: en 11 matchs joués, le Lion de l’Atlas n’a toujours pas marqué.

Pour En-Nesyri, il y a un avant et un après Coupe d’Afrique des Nations 2019. L’attaquant de Leganés s’est présenté au rassemblement des Lions de l’Atlas avec le statut de meilleur buteur de son club lors de l’exercice 2018-2019 (11 réalisations dont 9 en Liga et 2 et en Coupe du Roi, ndlr).

Mais après le tournoi panafricain, disputé en Égypte, et cette élimination sans gloire des hommes d’Hervé Renard dès les huitièmes de finale face au Bénin, le Maroc n’est plus que l’ombre de lui-même.

Et les chiffres sont alarmants: En-Nesyri a disputé 9 matchs en Liga, 2 avec l’équipe nationale (face à la Libye et le Gabon) et 2 avec la sélection olympique et n’a marqué qu’un seul but (avec les Lionceaux contre le Mali dans le cadre des éliminatoires de la CAN U23).

Ce passage à vide que traverse l’attaquant marocain s’est répercuté sur les Legionarios, qui occupent la dernière place au classement du championnat espagnol avec 2 points seulement. Pire encore, son attaque n’a marqué que 4 buts depuis le début de la saison. Seuls l’Espagnol Barcelone et la Sampdoria (Italie) ont fait pareil en Europe.

Le Marocain peut se consoler de figurer dans le Top 10 des joueurs les plus rapides de Liga. Avec une pointe de 33,23 kilomètres à l’heure, Nesyri est 10e d’un classement qui comporte le Gallois du Real Madrid, Gareth Bale, l’attaquant de Bilbao, Iñaki Williams, ou encore Diego Costa (Atlético Madrid). Mais pour aspirer à une place en équipe nationale, le natif de Fès ne doit pas se contenter de courir.

SourceMAP