Image lionsdelatlas par défaut

Demain soir à 19h heure locale, la sélection nationale affronte la Guinée équatoriale pour le compte du 2ème tour des éliminatoires à la coupe du monde 2018. Depuis longtemps, le staff technique national garde en ligne de mire cette double confrontation pour permettre au peuple de continuer de rêver à une qualification au mondial, 20 ans après l’épopée des Hadji&ampCo en France.

Depuis son retour à la tête de la sélection nationale, Zaki n’a jamais douté de la capacité de ses poulains à atteindre cet objectif. Même s’il déclarait être prêt pour la CAN 2015, le retrait du Maroc de la compétition n’a fait que donner un délai supplémentaire au sélectionneur pour faire un travail de fond avec son équipe et réussir à atteindre son objectif. Certains spécialistes pouvaient douter des propos du sélectionneur mais ce discours ‘’trop’’ optimiste pouvait tout de même être défendu: Pour préparer ses joueurs au combat, il se devait de les mettre en confiance et clamer haut et fort leur capacité à gagner contre n’importe quelle équipe qui se dresserait sur leur chemin. Bon pédagogue notre Badou national ? Peut-être bien que oui . Enfin jusqu’à 2 jours du premier match capital !! Après avoir eu le temps d’étudier l’adversaire via Fathi Jamal – Quid des assistants de Zaki d’ailleurs ? – le sélectionneur national a profité du dernier point presse pour affirmer que les deux sélections avaient l’ambition de se qualifier au prochain tour (Ah oui vraiment ?). Pour lui, la qualification au tour suivant sera conditionnée par la fraicheur physique, la récupération et . LE MENTAL !! Pour préparer donc mentalement son équipe, Zaki n’a rien trouvé de mieux que de rappeler que le Maroc est classé 79ème au classement FIFA, loin derrière notre prochain adversaire – Merci pour la confiance de nos joueurs Coach !! Toujours dans son optique de donner plus de valeur à une équipe à notre portée – Excusez mon jugement personnel -, Zaki a défini son adversaire comme « une équipe organisée en mesure de créer des ennuis à n’importe quelle sélection “. A fortiori créer des ennuis à notre équipe nationale ? Message bien reçu !! Comment se fait-il qu’un sélectionneur, qui a toujours été des plus optimistes fasse machine arrière à quelques jours d’une double confrontation capitale ? Comment peut-il se mettre en position d’Outsider qui n’a rien à perdre à ce stade de la compétition ? Cherche-t-il à se trouver une excuse en cas de nouvelle désillusion ? Monsieur Zaki, nous ne voulons pas de discours de sauveur en cas de victoire demain puisque ce serait juste normale . nous ne voulons pas non plus d’excuses en cas de désillusion puisque le peuple marocain n’en acceptera pas !! Vous avez des joueurs blessés oui, mais votre rôle depuis plus d’un an était justement de préparer une équipe (avec des doublures) pour anticiper ce genre de problèmes !! Vous avez continuellement essayé de nouveaux joueurs et certains fêteront même leur première sélection lors d’un match capital !! Nous vous avons fait confiance aussi pour cela . nous ne décevez pas !! Au moment où nous écrivons ces lignes, nous n’avons aucune idée du résultat de cette double confrontation et nous espérons, en tant que supporter, de voir le Maroc se qualifier aisément. Cependant, nous sommes indignés de voir le sélectionneur, en tant que manager et leader de notre sélection, gérer aussi mal un discours qui a certainement été entendu par les membres de son équipe. Gustave Le Bon disait que ‘’Les volontés faibles se traduisent par des discours les volontés fortes par des actes’’ . Monsieur Zaki, il est temps d’agir !!