Image lionsdelatlas par défaut

Le pseudo «Combat du siècle”entre les kickboxers, Rico Verhoeven et Badr Hari, a déçu tous les suiveurs puisque le duel a été arrêté au bout de 2 minutes suite à la blessure du champion Marocain.  

Alors que la victoire se dessinait pour Badr Hari, ce dernier a dû abandonner pour cause d’une luxation au coude. Mais pour le champion Nérlandais Rico Verhoeven, la tactique était de fatiguer le marocain puis de monter en puissance au fil des rounds, comme il l’a déclaré sur la chaine de TV, RTL.

« Briser le bras de Badr Hari faisait partie du plan de jeu pour le “démonter” lentement », a déclaré Verhoeven sur RTL Late Night. “le démonter oui, voilà ce que nous avons fait. Son bras droit en faisait partie. C’est sa force et nous avons atteint notre objectif. Nous l’avons fait.”

“J’ai donné quatre ou cinq bon coup à son bras droit, “poursuit Verhoeven sans vraiment convaincre. «Avec quel coup j’ai brisé son bras ? je n’ose dire exactement. “précise le champion Néerlandais. La partie a eu lieu dans une atmosphère plutôt électrique, avec quelques bagarres entre entre supporters marocains et non-marocains, néerlandais et non néerlandais.

A ce sujet, Verhoeven a déclaré : “J’ai trouvé dommage. Ce n’est pas vraiment important pour moi pour qui je me bats, je le fais pour tous les amateurs de boxe en général. » Rico termine son récit en disant que «Nous avons eu un discussion après le combat (avec Hari), c’était très positif. Il était très respectueux.”