Image lionsdelatlas par défaut

Le sélectionneur national, Hervé Renard est heureux de constater que ses jeunes Lions de l’Atlas brillent au plus haut niveau mondial. Mais il n’est pas le seul à se réjouir de disposer d’une armada de prodiges. son collègue des Lions Olympiques, Mark Wotte, se frotte également les mains car il pourra compter sur les jeunes de Renard en cas de qualification aux J. 0 2020.

Dans une interview accordée au quotidien le Matin, Mark Wotte, a rappelé qu’il connaissait très bien Noussair Mazraoui pour l’avoir convoqué avec les Lionceaux U21. ” Il y a aujourd’hui 5 joueurs de la sélection A qui peuvent nous rejoindre. Noussair Mazraoui, Youssef En-Nseyri, Hamza Mendyl, Achraf Hakimi et plus récemment Achraf Dari. J’espère qu’Hervé Renard sera gentil avec moi et me fournira deux ou trois joueurs. Mais le plus important, c’est l’esprit collectif. Si nous jouons avec cet esprit, je suis certain que nous obtiendrons un bon résultat. ” a souligné le sélectionneur des Lions Olympiques en omettant d’ajouter Amin Harit, ce qui en fait 6 au total “C’est grâce à Hervé Renard. Parce que quand vous avez un sélectionneur national qui ne regarde pas vers les jeunes joueurs… Nous avons aujourd’hui cinq joueurs en sélection A, voire six, si on compte Amine Harit. Achraf Dari n’a pas encore joué, parce qu’il doit encore se développer. C’est un compliment pour la DTN et le travail de Nasser Larguet. Il y a un projet, un travail sur 4 ou 5 ans pour produire 5 ou 6 joueurs pour la sélection A. Tout le monde sait que Youssef En-Nseyri et Hamza Mendyl sont nés et ont grandi au Maroc, en apprenant à l’Académie Mohammed VI de football et sont partis à Lille et Malaga pour jouer en professionnel, mais c’est le travail au Maroc qui a permis l’éclosion de ces joueurs. Achraf Dari est également un pur produit du Maroc. Achraf Hakimi a été produit en Espagne, mais c’est tout le travail de détection et de recrutement fait au Maroc, qui fait que ce joueur est content en équipe nationale. Mazraoui n’est pas allé aux Pays-Bas alors qu’ils lui tendaient les bras. Cela veut dire qu’il est content. Cela témoigne de la qualité du travail fait ici. Je pense que le travail de Nasser Larguet devrait être reconnu davantage. Il fait du bon travail pour le futur du football marocain et j’espère qu’on pourra continuer pour plusieurs années. “