Image lionsdelatlas par défaut

Le patron du football saoudien Turki Al Sheikh a bel et bien une dent contre le Maroc et ne rate jamais l’occasion pour le faire savoir.

Dans une interview accordée à la chaîne américaine CNN, il a, encore une fois, montré que la pétromonarchie a déjà fait son choix concernant le pays pour lequel elle va voter pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026. « Nous servons les intérêts de l’Arabie Saoudite et nous n’avons pas encore tranché au sujet de la candidature pour laquelle on va voter. Mais je ne vous cache pas, les Etats-Unis sont nos plus forts alliés et nous sommes les leurs dans le Moyen-Orient. En plus, le meilleur Mondial pour nous a été celui organisé aux Etats-Unis en 1994 où la sélection saoudienne avait signé sur des matchs historiques », a-t-il assuré. Lorsque la journaliste lui a demandé s’il confirmait, à travers ces propos, que l’Arabie Saoudite allait voter pour le dossier nord-américain, Al Sheikh a répondu « Tu es intelligente et tu sais lire entre les lignes ». Rappelons que Al Sheikh avait mené une campagne sur son compte Twitter contre le dossier marocain. Il avait affirmé que la pétromonarchie pensera à ses intérêts en premier « parce que la neutralité n’est plus de mise ». Dans un second tweet, le patron de la Fédération saoudienne avait même haussé le ton en confiant que certains, en référence aux responsables marocains, ont fait le mauvais choix lors de la crise du Golfe. Quelques jours plus tard, Al Sheikh avait posté une photo avec un responsable du dossier nord-américain, qualifiant de « solide “la candidature du trio. Ce qui laissait supposer que l’Arabie saoudite avait définitivement fait son choix.