Tarik Tissoudali

Avec sept buts et cinq passes décisives en quinze matchs, Tarik Tissoudali est entrain de se faire un nom en Belgique. De quoi attiser la convoitise de quelques cadors des championnats belge et néerlandais.

L’ex Lionceau de l’Atlas se sent bien en Belgique et n’a nullement envie de retourner aux Pays-Bas à l’heure où sa carrière décolle de nouveau. “En Belgique, j’ai connu un très bon développement, mais je dois dire aussi que je suis habitué à plus ici. Le niveau est également assez élevé ici. Normalement, il y a beaucoup moins de score en Belgique et le jeu est très physique. Aux Pays-Bas. il est plus axé sur la technique, alors qu’en Belgique, l’accent est mis sur la tactique et le physique,” reconnait Tissoudali.

Ses performances actuelles ne sont pas passées inaperçues par d’autres clubs qui tentent déjà de se positionner pour l’enrôler. “Je reçois beaucoup de messages de mon propre agent et d’autres agents, mais ils veulent tous réaliser une affaire. Je suis heureux à Beerschot. Il y a de fortes chances que je reste là-bas, même si vous ne savez jamais ce qui arrivera”.

Le FC Bruges, Anderlecht et le Standard sont certainement sur la piste de l’attaquant marocain de 27 ans qui pourrait changer de club si le Beerschot ne devient pas européen. “J’ai aussi des ambitions et aimerais jouer plus haut. Je ne peux pas encore citer de noms, mais il y a de l’intérêt des grands clubs de Belgique. Ils sont tous très intéressés. Mais je veux terminer la saison à Beerschot,” a-t-il conclu.

Avec ses sept buts de la saison, Tarik Tissoudali vient de céder son statut de “Meilleur buteur” marocain en Europe à la faveur de Youssef El Arabi dont le compteur affiche huit unités depuis son hattrick du weekend dernier.