Image lionsdelatlas par défaut

Déjà bon dernier de son groupe avec seulement un point, les Aigles, se sont compliqués la vie dans leur course à la qualification au Mondial Russie 2018 en concédant une lourde défaite face aux Lions de l’Atlas d’Hervé Renard. La rencontre de la 4è journée, prévue le 5 septembre prochain à Bamako, ne sera pas une promenade de santé pour des Aigles qui n’ont récolté qu’un seul point sur les 9 déja disputés.

Que doit faire le sélectionneur, Alain Giresse pour rebondir après cette lourde défaite face à son compatriote Hervé renard ? Comment faire pour retrouver le chemin de la victoire et la confiance en soi alors qu’il sera sujet à de vives critiques et que vu la situation compliquée, les supporters pourraient bouder le match à Bamako ?Les Lions de l’Atlas s’attendent à un match très dur à Bamako mais faut-il encore que les joueurs d’Alain Giresse acceptent la défaite 6-0 concédée à Rabat et prennent letemps suffisant de la digérer, de l’analyser et de la comprendre en l’espace de 3 jours avant le match retour prévu mardi 5 septembre à Bamako, sur la pelouse du stadedu 26 mars dont les gradins pourraient rester vide si la déception et le mécontentement des supporters s’accentuent après cette défaite historique et démoralisante de Rabat. Cette grosse défaite affectera sans aucun doute et le moral du sélectionneur, déjà fort critiqué et sa tête « mise à prix » après sa campagne à la CAN 2017, et celui des joueurs qui espéraient tant réaliser l’exploit à Rabat pour augmenter leur chance de qualification au Mondial 2018. Les Aigles du Mali se présenteront avec les mêmes qualités techniques et physiques, mais ils n’auront certainement pas le moral au beau fixe. car la lourde défaite face au Maroc ne s’effacera pas aussi rapidement d’autant que l’atmosphère dans les vestiaires ne sera pas sereine pour leur permettre de retrouver rapidement la motivation face des Lions de l’Atlas plus que jamais conscients de l’importance d’oublier rapidement leur victoire pour ne se concentrer que sur ce match à Bamako.