amallah_doute

Le milieu offensif, Selim Amallah a eu le privilège d’être convoqué pour la première fois avec les Lions de l’Atlas. Le Rouche se dit prêt à représenter le pays de ses origines, cependant, il y a un “mais” qui rappelle le cas Chadli.

Selim Amallah ne cesse de répéter qu’il a eu un entretien positif avec Vahid Halilhodzic et qu’il a bien été accueilli par la tanière. Il était présent dans le groupe des Lions en amical face au Gabon mais il n’a pas joué.

“J’ai bien été intégré, beaucoup dejoueurs m’ontdirectement soutenu. C’est une fierté de représenterses origines. S’il n’y a encore rien d’officiel, c’est une nouvelleexpérience dansma carrière. ” a déclaré le médian à la presse belge. Amallah sait que rien n’est définitif et officiel tant qu’il n’a pas joué un match international officiel. “La suite? Je ne me pose pas la question pour l’instant. Quand on me contactera pour un match officiel, jeprendrai unedécision. Peut-être qu’une réflexion interviendra, mais j’ai vu comment cela s’est passé auMaroc, j’ai pu me faire un avis. ”

Malgré le doute qu’il entretient, Selim donne quelques signes positifs en faveur d’un choix pour le Maroc. “Le coach Vahid m’a expliqué qu’il m’avait visionné via des vidéos, et que si j’étais là, c’était pour une bonne raison. Et suite à mon forfait dans un premier temps, ils m’ont appelé plusieurs fois pour prendre de mes nouvelles et savoir comment cela évoluait. J’étais content, après je n’ai pu m’entraîneur que trois fois avec eux, dont un décrassage”