harit_wagner

Au FC Schalke, les choses semblent tout sauf roses dans la seconde moitié de la saison.  Il y a eu donc deux violentes gifles de 0-5, la première contre le Bayern et la seconde face à Leipzig.  

Avec Amine Harit, la star de la première moitié de la saison trébuche également fort depuis la reprise.  Le milieu de terrain marocain ne brille plus dans l’entre jeu des Royal Bleus, chose qui déplaît à son président, Clemens Tönnies furieux après la raclée du weekend dernier à domicile.

Le président de Schalke en veut particulièrement à son gardien, Alexander Nübel dont les bourdes ont influencé de manière significative le déroulement du match. “Nous avions trop de joueurs qui n’étaient pas en forme“, a admis l’entraîneur David Wagner qui n’a plus gagné en Bundesliga depuis cinq matchs.

Le soutien de nombreux fans du S04 après le 0-5 contre Leipzig a été exemplaire, mais il n’est pas une garantie de durabilité.  La patience a ses limites et une autre défaite du genre pourrait écourter le séjour de Wagner à Gelsenkirchen.