Adel-Taarabt

Le défenseur central Ricardo Rocha a rencontré un très jeune Adel Taarabt à leur arrivée à Tottenham en 2007. À l’époque, le Lion de l’Atlas, qui a fêté son 31è anniversaire dimanche dernier, avait 18 ans et était peu connu.

Rocha rappelle que le joueur marocain n’était qu’un garçon pendant son séjour à Londres, mais il était déja facile de remarquer sa qualité à l’époque.

«Adel et moi étions ensemble en Angleterre, j’étais très jeune, c’était l’une des grandes promesses du football marocain. A 18 ans, on voyait déjà la qualité, la magie, mais c’était un peu irrévérencieux. Je dois féliciter Adel car il a beaucoup changé », a expliqué Ricardo Rocha au BTV tout en accordant beaucoup de crédit à Bruno Lage.

Le mérite revient à lui et à Lage, qui ont vu la possibilité de se réinventer pour aider l’équipe dans un nouveau rôle. Malgré toute la pression qui pesait sur ses épaules, il est devenu un joueur très précieux qu’il n’avait pas montré“.

Et de poursuivre : “Avec Lage, les choses ont changé. Peut-être qu’il a trouvé un moyen de «mordre» Adel et cela l’a motivé à changer et surtout à grandir. Il apporte beaucoup de créativité au milieu de terrain et aide l’équipe sur le plan défensif,” a déclaré Rocha