Rothen_Vahid

D’après nos informations, en juin dernier, Hakim Ziyech a rejoint la tanière en ressentant une gène qu’il a signifié au corps médical. Pour le patron des Lion de l’Atlas, le milieu des Blues était opérationnel et devait jouer.

Pour la première fois de ma carrière d’entraîneur, je vois un joueur de l’équipe nationale qui ne veut pas s’entraîner et qui fait semblant d’être blessé, bien que les tests aient montré qu’il était opérationnel. Je ne tolèrerai pas ce genre de comportements tant que j’entraîne l’équipe nationale“ a martelé le sélectionneur national en conférence de presse.

Loin de nous l’idée de faire de comparaison mais le parallèle s’impose dans notre tentative désespérée de comprendre le fond du problème.
Comment fonctionne Vahid Halilhodzic ? tentons de le découvrir sur base du témoignage et des souvenirs de Jérôme Rothen avec coach Vahid Halilhodzic.

L’ancien attaquant de PSG revient régulièrement sur ses relations compliquées avec coach Vahid lorsque les deux hommes travaillaient ensemble dans le club de la Capitale au début des années 2000.

A la veille d’un match à Toulouse, Rothen qui revient de blessure, ne sent pas apte à jouer. Contre l’avis de son coach, le gaucher écourte la séance et va voir le docteur. Coach Vahid le suit puis le convoque dans son bureau au Parc : “Demain tu joues !” lui dit-il. “Mais je ne peux pas ! J’ai mal à la cheville, je ne peux pas jouer, regardez, c’est gonflé.” “Ah toi tu ne veux pas aider groupe, tu ne veux pas aider Vahid. Toi plus jamais tu ne joueras au PSG.Il m’a menacé !

Avec le temps va… tout ne s’en va pas. Et surtout pas la rancœur de Coach Vahid à l’égard de son ancien joueur devenu membre de la Dream Team RMC Sport. “Je ne veux pas répondre à cette personne, je ne veux plus en entendre parler, ça ne m’intéresse pas du tout“, a déclaré le Bosnien en 2018 à propos de son ancien joueur au PSG entre 2004 et 2005. Ce dernier avait pourtant souligné le travail de qualité réalisé chez les Canaris par le technicien bosnien, mais avait critiqué sa façon de manager le groupe depuis sa prise de fonction : “c’est lui au-dessus de tout“, affirme Rothen.