Sénégal

Les Pays-Bas et le Sénégal de retour dans le top mondial: après des années d’éclipse, Néerlandais et Sénégalais ont décroché mardi leur place en huitièmes de finale du Mondial-2022.

Cela faisait huit ans que les Oranje, finalistes 2010, demi-finalistes 2014 mais absents du Mondial-2018, attendaient de retrouver la fine fleur du football planétaire.

C’est chose faite avec cette qualification comme premiers du groupe A, actée après une victoire 2-0 contre le Qatar, déjà éliminé avant la rencontre et qui achève son tournoi sur un zéro pointé inédit pour un pays hôte.

L’équipe de Louis van Gaal a déroulé grâce à l’épatant Cody Gakpo (27e), qui rejoint la tête du classement des buteurs avec trois buts, et Frenkie De Jong (49e).

Pour les Sénégalais, sortis dès le premier tour en 2018, il a fallu deux décennies avant de revoir la phase à élimination directe d’une Coupe du monde, vingt ans après l’épopée de 2002 jusqu’en quarts.

Les champions d’Afrique se sont imposés 2-1 contre l’Equateur dans une “finale” pour la deuxième place du groupe, marquant par Ismaïla Sarr sur penalty (44e) et Kalidou Koulibaly (70e) alors que Moises Caicedo avait brièvement égalisé (67e). La qualification du Sénégal redore le blason du football africain, qui n’avait placé aucune équipe en huitièmes en 2018.

Après les qualifications précoces de la France, du Brésil et du Portugal, voilà le tableau du top 16 mondial en plein remplissage. (AFP)