Image lionsdelatlas par défaut

L’entraineur du Fenerbahçe, Phillip Cocu, ne veut pas lacher l’affaire malgré le match nul 0-0 contre le Medipol Başakşehir de Marouane Da Costa pour le compte de la 8è journée de Super Lig.

Un résultat que le technicien néerlandais considère comme une référence étant donné la situation du club qui collectionne les défaites depuis son arrivée. A la question sur son éventuelle démission alors que Fenerbahçe est 19è au classement et dans la zone de relégation après 8 semaines, Cocu a répondu “Non. La performance de cette soirée devrait être la norme pour nous. ” il a dit. S’exprimant sur la sanction infligée aux internationaux marocains, Nabil Dirar et Aatif Chahechouhe écartés de l’équipe, Cocu a expliqué : “Cette semaine, des décisions difficiles ont été prises. Notre président annoncera les raisons courant la semaine. Par conséquent, je ne peux pas entrer dans les décisions prises par le club. Ce soir, j’ai vu que ceux qui étaient au sein de l’équipe étaient bons. Je lis des choses à ce sujet, que ça se dispute avec moi mais ce n’est pas vrai. “D’après les raisons évoquées, il paraîtrait que Chahechoufe, soutenu par Benzia, aurait demandé au président Ali Koç de mettre la pression sur Cocu afin qu’il réintègre son équipier et ami, Nabil Dirar.