Hadji_Halilhodzic

L’ancienne gloire de la tanière, Mustapha Hadji règle ses comptes avec ses détracteurs. Après une plainte introduite à l’encontre de Badou Zaki, l’ex Lion de l’Atlas aurait déposé une autre à l’encontre du technicien bosnien Vahid Halilhodzic. Ce dernier, qui se trouve en vacances en Bosnie, devra comparaître devant le tribunal de Marrakech le 7 juillet.

En effet, une copie de la plainte circule sur les réseaux sociaux et fait mention d’une poursuite en justice pour diffamation. Le duo Halilhodzic-Hadji a longtemps coopéré sur le banc de la sélection du Maroc mais Hadji a été écarté après la CAN 2022 à cause des nombreux désaccords avec Halilhodzic.

La plainte introduite par Mustapha Hadji fait suite aux déclarations de Vahid Halilhodzic qui l’a publiquement qualifié de traitre et d’incompétent à un moment ou la pression du publique était grande pour licencier le bosnien. 

J’ai toujours dit que l’équipe nationale est quelque chose de sacrée. Certains ne le comprennent pas, alors ils doivent partir… Mustapha Hadji m’a beaucoup déçu. Je ne m’attendais pas à ça de sa part, il a joué un double jeu. Je n’aimais pas son comportement. Je lui faisait confiance, mais c’est de ma faute car je l’ai choisi. Tout cela est triste“, avait expliqué Halilhodzic lors d’une conférence de presse.

En plus de cette plainte, le président de la Fédération, Fouzi Lekjaa, a récemment indiqué que Hakim Ziyech reviendra coûte que coûte en équipe nationale. Ce qui signifierait qu’une rupture définitive avec Vahid Halilhodzic est imminente et tout porte à croire que la FRMF attend la fin de la saison de la Botola Pro pour annoncer le nom de son successeur.

Hakim sera de retour. Tout se saura très bientôt, mais ça reviendra. Nous avons étudié tous les côtés positifs et négatifs, il serait préférable que tout le monde revienne“, rapporte-on de Lekjaa conscient de l’importance d’une paix sociale pour bien préparer le mondial 2022.