Image lionsdelatlas par défaut

Après le Nigeria et l’Egypte, le Sénégal est la troisième nation africaine à décrocher son billet pour la Coupe du monde 2018 en Russie, après sa victoire en Afrique du Sud (2-0).

Les Lions, ultra-réalistes, se sont imposés grâce à un Sadio Mané décisif et avec une équipe bâtie pour résister. Les hommes d’Aliou Cissé ont souffert dans le jeu face aux Bafana Bafana, mais l’essentiel était ailleurs : cette deuxième qualification à la Coupe du monde, 15 ans après celle de 2002. Les dieux du foot étaient véritablement sénégalais vendredi à Polokwane. Ils avaient décidé que rien ne pouvait arriver à cette équipe du Sénégal qui a été dominée dans des proportions inquiétantes en terre sud-africaine, mais qui est repartie avec une victoire (2-0) et surtout une qualification à la Coupe du monde 2018. Dans cette rencontre comptant pour la deuxième journée des éliminatoires, et qui a été rejouée pour cause de «manipulation», le Sénégal aurait pu connaître le même sort que lors du premier match (défaite 2-1). Mais vendredi soir, les hommes d’Aliou Cissé avaient un atout que les Sud-africains ont cherché pendant plus de 90 minutes : le réalisme.