Image lionsdelatlas par défaut

A l’occasion du match amical de préparation joué ce vendredi à Agadir, La sélection nationale de Badou Zaki s’est inclinée face aux Eléphants Ivoiriens sur le score de 1-0. Les Lions de l’Atlas ont notamment manqué d’efficacité offensive. Pour le sélectionneur, cette défaite pourrait permettre de peaufiner la ligne offensive en y intégrant de nouveaux attaquants plus performants.

Que le sélectionneur Marocain arrête de chercher, insistent les supporters Marocains qui conseillent au staff technique de donner l’opportunité à Moestafa El-kabir afin de représenter son pays d’origine avec l’espoir de combler les lacunes offensives. L’attaquant Maroco-Hollandais de 27 ans est de formation Néerlandaise au même titre que le milieu défensif, Karim El-Ahmadi et l’excellent milieu de terrain, Hakim Ziyech, issus de la même école de formation. La complémentarité et l’entente entre ses trois joueurs (en plus d’Amrabat), qui occupent trois lignes différentes, pourrait s’avérer très efficace, du moins en terme de communication, voire d’automatisme. Moestafa El-Kabir, porte bien son nom malgré sa taille jugée petite (seulement 1m76 en comparaison à El-Arabi et son 1m83), Il fait actuellement le bonheur du club turc de Gençlerbirliği avec lequel il a marqué 5 buts en 7 rencontres du championnat. Au classement des buteurs, El-Kabir occupe le rang 2, à une unité de la star Camerounaise, Samuel Eto’o et ses 6 buts marqués.