Raja contre Mazembe

Le quart de finale retour de Ligue des champions, Mazembe – Raja, a été émaillé par des incidents extra-sportifs.

Samedi à Kamalondo, le Raja a validé son ticket pour le carré final malgré sa défaire 1-0 contre Mazembe. L’élimination du Tout Puissant a plongé les congolais dans un désarroi profond, avec le limogeage immédiat de l’entraîneur Pamphile Mihayo.

Ce Limogeage n’occulte pas la controverse née à la mi-temps lorsque les joueurs rajaouis n’ont pas regagné leur vestiaire.

Selon les témoignages côté marocain, il n’y avait pas de système de climatisation dans le vestiaire alors qu’il faisait étouffant ! Un cliché, partagé sur notre page Facebook, montre les joueurs du Raja se rafraîchir à même le sol, à l’extérieur.

Pour le club de l’excentrique Moïse Katumbi, il s’agirait de mensonges et d’accusations fallacieuses. Le dirigeant congolais a promis de “saisir la CAF pour dénoncer ces accusations dénigrantes du Raja.

«La direction du TP Mazembe décrie tous ces mensonges éhontés colportés par des officiels du Raja. Le club saisira la CAF pour dénoncer toutes ces accusations mensongères et la sale campagne de dénigrement que mène le Raja, lequel ne doit plus continuer à manipuler l’opinion sportive. Les rapports des officiels rétabliront la vérité,» a affirmé le club congolais dans un communiqué.

«Le TPM s’insurge contre ces accusations fallacieuses et tient à préciser que la clef du vestiaire a été remise aux officiels marocains avant l’arrivée de leur équipe au stade. Ces derniers ont gardé cette clef à la mi-temps. A la fin du match, ils ne l’ont jamais rendu après s’être douchés avant de se rendre directement à l’aéroport,» poursuit la publication.

Le TPM affirme que le Raja a préféré rester dehors pour que les joueurs «restent à l’air libre pour garder la température thermique.»