Amir Abdou

Après leur défaite 1-0 contre les Panthères, les Cœlacanthes des Iles Comores sont dans l’obligation de réaliser une grande performance contre les Lions de l’Atlas ce vendredi, pour maintenir leur chances de qualifications aux 8ès de finale.

Alors que les Lions de l’Atlas visent la qualification et la tête du groupe C dès ce vendredi, les Cœlacanthes disputent le match de leur survie dans cette CAN 2021 après un excellent parcours en éliminatoires.

Si Vahid a insisté sur la concentration pour éviter ce qu’il a qualifié de « match piège », son adversaire de vendredi, Amir Abdou peste encore sur l’arbitrage histoire de mettre de la pression sur l’arbitre tunisien, Sadok Selmi, désigné pour cette rencontre. « Notre entrée a été plus ou moins bonne, mais ces faits de jeu doivent être sifflés. Or il n’y pas eu de check et de décision« , a déploré le technicien en parlant d’une phase de jeu favorable.

« Les erreurs d’arbitrage, il y en aura toujours. Pas qu’en Afrique mais aussi en Europe et en Amérique du Sud. Tout ce que je souhaite c’est que demain, on ait un excellent arbitre pour cette rencontre. Qu’il soit vigilant et performant« , espère Amir Abdou.

Rappelons que les deux sélections se sont croisées lors des éliminatoires de la CAN 2019. C’était sous l’ère Hervé Renard qui avait concédé un nul 2-2 à l’extérieur avant de s’imposer sur le petit score de 1-0 à domicile. Les Lions de l’Atlas de Vahid Halilhodzic doivent rendre ce match facile, autrement, il sera très compliqué face à une équipe qui encaisse très peu de buts.