Renard_Halilhodzic

Petit parallèle entre le début du parcours de Hervé Renard et celui de Vahid Halilhodzic à la tête des Lions de l’Atlas.

En novembre 2016, alors qu’il était encore entrain de former son groupe, Hervé renard a fait l’objet de vives critiques dans les médias après son match nul conte la Côte d’Ivoire.

Dans une interview, Hervé Renard avait réagi sans mâcher ses mots face aux critiques formulées sur la liste qu’il avait changé à maintes reprises. A l’époque, les médias et leurs relais attaquaient le sélectionneur Renard sur ses choix et son incapacité à trouver une équipe-type fixe.

Renard avait alors répondu que le fait de mettre en test le maximum de joueurs est la bonne méthode qu’il a toujours utilisé car elle offre une idée juste sur la liste finale des 23 Lions qui allaient participer à la CAN 2017. Hervé Renard avait rappelé qu’il était à son 10ème match avec les Lions de l’Atlas sans défaite et que sa défense était la meilleure des éliminatoires.

«Le Maroc n’a pas été qualifié au deuxième tour de la Coupe d’Afrique depuis 12 ans, c’est une réalité. Maintenant, laissez-nous travailler et soyez derrière nous au lieu de nous critiquer dans tous les sens. Cela ne nous avancera en rien et ne fera qu’empirer les choses» avait-il lancé aux médias et à leurs portes parole.

Cinq ans plus tard, le sélectionneur a changé mais pas les critiques castratrices. Alors qu’il s’est qualifié assez facilement pour la CAN 2021 et qu’il est invaincu en matchs officiels, Vahid Halilhodzic fait aussi l’objet de critiques de la part de cette même presse et des mêmes relais.

D’un discours quasi-similaire, Vahid Halilhdozic a récemment rappelé que “ tous les Marocains sont un peu frustrés parce que leur équipe n’a pas énormément de succès dans cette compétition (CAN). On a beaucoup d’espoir, pas seulement pour la CAN mais pour la Coupe du monde au Qatar. Ça me donne beaucoup d’envie et de détermination pour aller au bout de mes idées. Je travaille pour rendre l’équipe plus compétitive, plus audacieuse, surtout à l’extérieur… On a l’ambition d’aller en demi-finales ou en finale de la Can et pour pourquoi pas la gagner » a-t-il renchéri.

A noter que Vahid Halilhodzic est à la tête de cette formation marocaine depuis 2019 avec la période de crise sanitaire et toutes ses contraintes. Il a disputé une dizaine de rencontres à la tête des Lions de l’Atlas dont six officielles. Il n’a perdu qu’un match amical face au Gabon mais cela n’empêche pas une partie de la presse de provoquer la colère des supporters pour réclamer son départ.

Et si nous laissons nos sélectionneurs travailler en paix ! Merci…