dtn_2020

Les meilleurs entraîneurs de football ont été choisis pour collaborer dans le cadre d’une orientation et une vision communes,” assure le DTN Osian Roberts.

A priori, tout va bien. Et on le croit lorsqu’il souligne qu’un travail d’équipe doit être entamé avec la coopération de toutes les composantes. Il sera donc accompagné dans sa mission avec les critiques et les observations qui s’imposeront pour ce qui nous concerne.

La photo est belle, mais encore.

En effet, la photo de l’équipe recrutée fait plaisir à voir, il n’en demeure pas moins que des questions subsistent quant aux critères de sélection. Sans mettre en doute leur efficacité ni la sincérité de leur engagement, il serait intéressant de connaitre les critères qui justifient la présence de Noureddine Naybet.

De nature curieuse qu’on pourrait satisfaire en apprenant davantage sur les critères qui expliqueraient la nomination de Jamal Alioui. Comme savoir ce qui rend Zakaria Aboub si particulier pour durer dans la DTN depuis quelques années.

L’ex capitaine des Lions de l’Atlas, Naybet a hérité du poste tant convoité par son aîné Badou Zaki. Il a été nommé “Directeur des équipes nationales,” poste clé au sein de la direction technique nationale.

Après avoir fait ses classes avec les Lionceaux, Zakaria Aboub se voit promu comme adjoint du sélectionneur des Lions Olympiques. Il est donc responsable du premier réservoir de Lionceaux susceptibles de renforcer la tanière.

Enfin, Jamal Alioui est la grande énigme pour l’instant. Tout ce qu’on sait sur l’ex Lion, c’est qu’il a entraîné une équipe de national 3, le FC Vaulx-en-Velin. Il s’occupera des Lionceaux U20, une catégorie très prisée des chasseurs de talents.

Répondre à ces questions sera la prochaine mission de notre rédaction toujours soucieuse d’être au cœur des Lions de l’Atlas. Nous devons démontrer que Roberts a raison lorsqu’il qualifie Naybet, Aboub et Alioui, (El Kaddouri aussi !) de “meilleurs entraîneurs de football. “