Image lionsdelatlas par défaut

Vainqueur à Oostende (3-2), le Standard a pris la dernière place qualificative pour les play-offs.

À commencer par Mehdi Carcela, qui n’était pas dans le onze de base à la surprise générale: “On a pensé que ce serait mieux que je commence sur le banc pour ce match-ci, déjà pour le match passé je devais être sur le banc pour un peu me reposer vu que lors de mon retour j’ai directement joué les matches je suis revenu et donc on a pensé que ce serait mieux pour moi de me reposer aujourd’hui et de rentrer dans le match pour peut-être faire la différence et voilà, c’est ce que j’ai fait. ” Mais en étant mené 2-0 à la mi-temps, la tâche n’était pas simple: “Ça a été un peu plus difficile, on a dû aller chercher un peu plus dans les réserves mais on a réussi à le faire et c’est ça le plus important. ” Le coach n’a pas donné de consigne particulière à Mehdi lors de sa montée au jeu: “Juste de changer le match, c’est tout ce qu’il m’a dit. ” Il reste 11 matches au Standard cette saison, “11 finales” pour Carcela. “En PO1 tout peut arriver, on va penser à la finale, essayer de la gagner la finale (ndlr. de la coupe de Belgique). Puis faire les choses bien comme on sait le faire en PO1, je pense que maintenant tout le monde a peur du Standard, en PO1 surtout. ” Après neuf journées de Championnat, le Standard n’avait que neuf points. Mais le club de Liège a su se sortir de la crise pour, au final, se qualifier in extremis en play-offs. Ce dimanche, les hommes de Sa Pinto ont gagné à Oostende (3-2). Perdant 0-2 à la pause, les visiteurs ont fait entrer Mehdi Carcela pour la deuxième période. Auteur de deux passes décisives, il a transformé le jeu de son équipe. Le leader, le FC Bruges, a gagné à St-Trond (1-0). Réduit à neuf, Anderlecht (2e) a battu Antwerp (2-1). Passeur décisif, Adrien Trebel a pris un rouge. L’Equipe