En-Nesyri

L’absence de Youssef En-Nesyri e fait sentir à Nervión où l’on commence à reconnaitre la vraie valeur du Lion de l’Atlas devenu une pièce très importante dans l’échiquier de Lopetegui. 

Les buts de l’international marocain le montraient depuis longtemps, mais il y avait encore ceux qui doutaient de son impact à Séville qui se retrouve sans attaquant au plus mauvais moment

Youssef En-Nesyri a dû déclarer forfait pour des problèmes physiques lors du match contre le RCD Espanyol le 25 septembre, dernier. Depuis lors, l’équipe de Nervion éprouve de la peine à marquer des buts. Et ce n’est pas la faute de Rafa Mir, son remplaçant.

En-Nesyri a déjà raté quatre matchs complets, en plus des 20 minutes du match contre le RCD Espanyol dans lequel il avait marqué avant de sortir sur blessure. Le bilan de Séville est se résume en une victoire contre le Celta, deux nuls (Wolfsburg et Lille) et la première défaite de la saison face à Grenade. 

La question du score est encore plus pertinente, car en quatre matchs, le FC Séville n’a pu marquer que deux buts, un de Rakitic sur penalty en Allemagne et un autre de Rafa Mir à Vigo. Une moyenne d’un petit but tous les deux matchs, très loin de ce que Séville réalisait avec En-Nesyri. 

Au total, le Lion de l’Atlas a disputé six matchs au cours desquels l’équipe a inscrit 10 buts, dont trois portant sa signature. En sa présence, cette moyenne passe de 0,5 but par match à 1,66. On comprend pourquoi Lopetegui attend avec impatience le retour de son attaquant, Youssef En-Nesyri qui a repris les entrainements la semaine dernière. En-Nesyri est susceptible de signer son retour face à Levante UD dimanche prochain.