Pour la première fois depuis l’arrivée de la technique d’arbitrage vidéo (VAR), la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de l’utiliser dès les demi-finales de la Ligue des Champions. Les affiches du dernier carré sont les chocs Wydad-Ahly et Raja-Zamalek.

Pour rappel, la nuit du 30 mai au 1er juin 2019 avait été marquée par ce qui est aujourd’hui communément appelé le “scandale de Radès”.

À l’heure de jeu de la finale retour de C1, les joueurs du Wydad ont contesté l’annulation d’un but valable de Walid El Karti et demandé un recourt à la VAR…annoncée mais absente de l’enceinte tunisienne. Une soirée intense conclue par un sacre houleux des Sang et Or.

C’était la toute première finale de LDC à accueillir la VAR. Depuis la CAF a décidé de faire jouer les finales en un seul match et sur terrain neutre.

SourceMAP