5d6e984e2400004f0072e469

Les intentions de Vahid Halilhodzic commencent à prendre forme. En obtenant l’adhésion de plusieurs jeunes talents, en convoquant des Botolistes et Abderrazak Hamdallah, le Bosnien lance la révolution chez les Lions de l’Atlas.

Un vent de fraîcheur est en train de souffler sur les Lions de l’Atlas. Vahid Halilhodzic multiplie les initiatives pour optimiser le rendement de la sélection, après les piètres prestations de septembre contre le Burkina Faso (1-1) et le Niger (1-0). La jeunesse en force En attendant la décision de Mohamed Ihattaren concernant sa future nationalité sportive, les Lions de l’Atlas vont s’enrichir de nouveaux talents. Le milieu de terrain bordelais Yassine Benrahou (20 ans), l’ailier dijonnais Mounir Chouiar (20 ans) et l’attaquant de Manchester City Nabil Touaizi (18 ans), sont prêts à effectuer leurs premiers pas sous le maillot marocain.

Une vague d’adhésion significative qui peut redistribuer les cartes au sein des Lions de l’Atlas. Une carte à jouer pour les Botolistes? 9 joueurs issus du championnat national ont été pré-convoqués par Vahid Halilhodzic avant le rassemblement d’octobre et les matches amicaux contre la Lybie (le 11) et le Gabon (le 15). Le Bosnien continue ainsi d’afficher sa confiance dans la valeur “locale”, le but de Walid El Karti contre le Niger n’y est sans doute pas étranger. À voir combien seront finalement conservés dans la liste finale. L’énigme Hamdallah Pré-convoqué lui aussi, Abderrazak Hamdallah pourrait faire son grand retour alors que la polémique de son départ soudain de la tanière juste avant la CAN n’est pas éteinte. Mais Vahid Halilhodzic veut des buteurs et a donc choisi de tester l’attaquant d’Al Nasr. Paradoxe, celui qui avait inscrit 34 buts en 26 matches de championnat la saison dernière, a du mal à confirmer depuis cet été et sa prolongation de contrat. Le joueur risque même une suspension pour avoir craché sur un adversaire.