Image lionsdelatlas par défaut

Alors que le Bayern Munich, champion depuis plusieurs journées, et Schalke 04 étaient déjà assurés de participer à la prochaine édition de la Ligue des champions, trois clubs se disputaient les deux autres tickets lors de la 34e et dernière journée de Bundesliga : le Borussia Dortmund, Hoffenheim et le Bayer Leverkusen

. Dortmund et Hoffenheim en C1Troisième, le Borussia Dortmund était relativement tranquille : il pouvait s’incliner contre Hoffenheim, à condition que le score ne soit pas trop lourd. Les Borussen ont rempli cette condition en perdant de deux buts (1-3). Ils ont concédé le premier but à la 26e minute, à la suite d’une boulette de Roman Bürki. Mis sous pression, le gardien a raté son contrôle avant de donner le ballon à Andrej Kramaric, qui n’en demandait pas tant. Ils ont égalisé au retour des vestiaires par l’incontournable Marco Reus (58e), mais ont pris un deuxième but quelques minutes plus tard (Adam Szalai, 63e). Ce but a eu son importance pour le TSG, qui dépasse le BVB au classement et termine troisième de Bundesliga. Leverkusen et Leipzig en C3A domicile, le Bayer Leverkusen n’a pas de regrets à avoir : il a battu Hanovre (3-2). Dès la troisième minute, Lucas Alario a ouvert le score, avant de doubler la mise à la 18e. Entre ses deux buts, Wendell a raté un penalty (6e). Julian Brandt a inscrit le sien au retour des vestiaires (55e). Le Bayer a pris deux buts dans les dernières minutes (90e+1 et 90e+4). Dayot Upamecano a été encore plus rapide que l’Argentin lors de la large victoire du RB Leipzig à Berlin (2-6). Le défenseur français a marqué dès la deuxième minute, de la tête. Jean-Kevin Augustin a également brillé : l’attaquant français s’est offert un doublé (22e et 54e), profitant notamment d’une incroyable erreur de main de Rune Jarstein sur son premier, tout en se montrant généreux envers Timo Werner, auquel il a délivré une passe décisive (49e). Le RB Leipzig a été bien inspiré de gagner : il termine avec deux points d’avance sur le VfB Stuttgart, septième, qui a infligé une sévère correction au Bayern Munich (4-1) dans son Allianz Arena. Sorti à la mi-temps, Corentin Tolisso avait remis les deux équipes à égalité à la 21e minute. Les Bavarois vont fêter leur titre avec un goût amer dans la bouche. Et aussi :Schalke 04 a battu l’Eintracht Francfort (1-0), le prochain adversaire du Bayern en finale de la Coupe d’Allemagne. L’Equipe