Image lionsdelatlas par défaut

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a annoncé, via un communiqué sur son site officiel, le versement de la première tranche de la subvention annuelle allouée aux clubs de la Botola Pro D1 et D2, exception faite des formations n’ayant toujours pas tenu leurs assemblées générales et qui devront régulariser leur situation avant de voir leurs caisses renflouées.

Trois semaines après la tenue de son assemblée générale ordinaire à Skhirate, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a boosté la trèsorerie des clubs marocains des deux premières divisions, du moins les plus assidus. En effet, la FRMF et la Ligue nationale du football professionnel (LNFP) ont annoncé, via un communiqué publié sur le site officiel de la fédération, le versement de la première tranche de la subvention annuelle pour la saison 2017-2018, accordée aux clubs de la Botola Maroc Telecom D1 et D2. La FRMF a ainsi déboursé un total de 24. 244. 563 DH en faveur des formations de l’élite et 13. 080. 100 DH pour les pensionnaires de la deuxième division. L’organe fédéral explique toutefois que les clubs n’ayant toujours pas tenu leur assemblée générale (c’est le cas du Wydad et du Raja de Casablanca, du Fath de Rabat, de l’Olympique de Khouribga et de la Renaissance sportive de Berkane, pour ne citer qu’eux) n’ont toujours pas reçu leur part de la subvention annuelle. Ces équipes devront d’abord organiser leurs assises et régulariser leur situation avant de toucher la première tranche de la subvention annuelle. En outre, les sommes correspondant aux décisions prononcées par la commission des litiges à l’encontre de certains clubs (salaires impayés, résiliation unilatérale des contrats des joueurs ou des entraîneurs…) ont été déduites de cette première tranche.