Image lionsdelatlas par défaut

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) affrétera un avion spécial pour les Lions de l’Atlas U23 pour se déplacer en mars prochain à Kinshasa pour affronter son équipe nationale U23 dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Le match aller est prévu le 20 mars à Kinshasa et le retour le 24 mars au Maroc.

Marc Wott et son staff ont déjà la tête à Kinshasa qui abritera la première manche de la double confrontation Maroc-RDC comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 des U23. En plus du stage de trois jours qu’il a programmé pour les U23 et s’achève ce mercredi 27 février, plusieurs autres mini-stages de ce type sont programmés d’ici la date du vol vers Kinshasa pour affronter la RD Congo le 20 mars. Soucieux d’assurer les meilleures conditions pour les équipes nationales, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a décidé d’affréter un avion spécial pour les U23 pour leur éviter la perte de temps en cas d’un déplacement via un vol régulier. Ce vol régulier devra permettre également à l’équipe nationale de regagner le plus vite possible le Royaume pour préparer le match retour prévue le 24 mars. Quatre joueurs de l’équipe A souhaités par Wott Une qualification aux JO de Tokyo passe obligatoirement par la qualification à la CAN U23 2019 et surtout atteindre le dernier carré de ladite CAN. Pour atteindre cet objectif, il faudra absolument que les Lionceaux écartent la RD Congo de leur chemin avant de s’attaquer au vainqueur du match Mali-Ethiopie en juin prochain pour se qualifier aux Phases finales de la CAN 2019 prévues en Egypte. Pour mettre tous les atouts de son côté, le technicien néerlandais a souhaité bénéficier des services de quatre joueurs de l’équipe nationale A qui ont l’âge d’évoluer encore avec les U23 à savoir Noussair Mazeraoui, Achraf Hakimi, Youssef En-Nseyri et Hamza Mendyl. Une demande dans ce sens a été adressée au sélectionneur national, Hervé Renard, et au président de la FRMF, Fouzi Lekjaa. Une décision sera prise incessamment en fonction des besoins des U23 et de l’équipe nationale A qui devra disputer deux matchs au mois de mars respectivement contre le Malawi et l’Argentine.