Image lionsdelatlas par défaut

Le sélectionneur du Gabon, José Antonio Camacho, a confirmé les propos de son capitaine Pierre-Emerick Aubameyang, qui a évoqué une intoxication au jus d’orange avant la lourde défaite de samedi au Maroc (3-0).

Pour justifier son élimination de la Coupe du Monde, le technicien espagnol empreinte le pas à son capitaine en avançant la meme excuse de l’intoxication. José Antonio Camacho, le sélectionneur gabonais, est venu étayer les dires de son capitaine. « Des choses très étranges se sont passées. La moitié de l’équipe souffrait de maux d’estomac. Les joueurs devaient constamment aller aux toilettes. Quand vous jouez un match dans ces circonstances, vous n’êtes pas en confiance. Mais les joueurs m’ont dit qu’ils pouvaient jouer », a ainsi confié le technicien espagnol lundi soir à la Cadena Ser. De son côté, l’entraîneur national, Mustapha Hadji, a commenté cette polémique sur RMC en précisant que c’était «une fausse excuse. L’équipe du Maroc a un autre visage. Automatiquement, quand on nous affronte, on appréhende un peu le match. Il y a toujours des fausses excuses. Avec tout le respect que j’ai pour Aubameyang, ils sont venus et il y avait une équipe solide en face. Ils savaient qu’ils allaient avoir des problèmes», a poursuivi l’ancien international marocain avant d’ajouter :«Je ne sais pas ce qu’ils ont fait dans la semaine. A Casablanca, toutes les portes sont ouvertes. Si on est fêtard, et si on se laisse aller… Je ne sais pas ce qu’ils ont mis dans leur jus d’orange». Ce mardi, les Panthères du Gabon ont été battues 1-0 en match amical contre les Écureuils du Bénin à l’occasion d’un match jouéà Mallemort en banlieue marseillaise. Quelques jours plutôt, cette même équipe du Bénin avait fait un match nul 2-2 à Casablanca contre la sélection marocaine locale de Jamal Sellami.