Image lionsdelatlas par défaut

Réunie en stage de préparation du 5 au 8 mars, la sélection nationale des joueurs locaux affronte, fin mars, trois sélections africaines. L’objectif, selon le sélectionneur Jamal Sellami, est d’arriver à la rencontre face à l’égypte, qualificative pour le CHAN 2018, dans les meilleures conditions et avec une équipe bien soudée.

Cinq mois avant le match fatidique face à l’égypte, qualificatif pour le CHAN 2018, la sélection nationale des joueurs locaux continue sa préparation, avec un stage de concentration au Centre national de football à Ma&acircmora. Un rassemblement de 26 joueurs issus du championnat, en attendant d’affronter la Gambie, la Centrafrique et le Sénégal. “Le stage de préparation était prévu en février, révéle le sélectionneur Jamal Sellami au “Matin&raquo. Mais nous avons décidé, en concertation avec la commission de programmation de la Ligue professionnelle et avec les entraineurs des clubs nationaux engagés dans les Coupes africaines, de le reporter. &raquo Avec deux victoires et une défaite lors des derniers mois, en plus des matchs o&ugrave l’équipe a été renforcée par des joueurs issus des sections de jeunes, les prémices d’une équipe commencent à se révéler. “Le premier objectif de ce stage est de consolider les liens établis lors des précédents rassemblements, confie Sellami. Ensuite, il y a l’implémentation des nouveaux éléments, qui ont montré de belles choses lors des derniers matchs de Botola. Enfin, nous préparons les rencontres de la prochaine date FIFA, qui nous opposent à la Gambie et à la Centrafrique au Maroc et à la sélection locale du Sénégal à Dakar. &raquo Des galops d’essai qui sont des tests grandeur-nature avant d’affronter l’égypte en ao&ucirct. “C’est un adversaire que l’on connait, précise le technicien, et qui dispose de joueurs expérimentés, dont un bon nombre a disputé la CAN 2017. C’est pourquoi nous avons demandé aux joueurs de continuer de travailler et d’être plus exigeants avec eux-mêmes et de persévérer pour pouvoir nous qualifier. &raquo Le match survient à une période o&ugrave le mercato bat son plein. “C’est la seule contrainte à laquelle nous sommes confrontés, puisque les meilleurs éléments et les piliers de l’équipe sont les plus convoités&raquo, indique Sellami. “Nous avons des contacts avec des sélections qui ont un jeu similaire à celui de l’égypte, dans l’optique d’un match amical lors de la date FIFA du mois de juin. &raquo