Hakimi

Malgré les apparences, l’Inter d’Achraf Hakimi traverse une crise économique profonde qui pourrait contraindre le marocain à changer ses plans de carrière.

Alors qu’il vient de célébrer son 19e scudetto dimanche au Stadio Giuseppe Meazza, Antonio Conte a décidé de claquer la porte plongeant le club dans les incertitudes. Cette séparation est l’une des conséquences du changement de politique de la part du club lombard qui traverse une situation économique difficile.

Pour l’ambitieux Conte, ce n’est pas l’heure de réaliser des économies alors que les Nerazzurri voulaient jouer les premiers rôles en Ligue des Champions. C’est probablement l’avis de l’international marocain qui nourrissait de grandes ambitions avec la confiance de son coach, Antonio Conte.

Ce dernier a récemment déterminés ses intouchables dont Lautaro Martinez, cité à Madrid et Achraf Hakimi lié au PSG ou au Bayern. Mais le club a d’autres projets, il veut notamment profiter de la forme actuelle des deux joueur pour les vendre aux plus offrants. Un projet qui n’a pas vraiment plu à son désormais ex-coach.

Le PSG serait en discussion avec l’agent du Lion de l’Atlas également sur les tablettes du Bayern de Munich. Depuis quelques semaines, le directeur sportif parisien, Leonardo, est entré en contact avec l’entourage de Achraf Hakimi devenu priorité du PSG pour renforcer le couloir droit de sa défense. Mais les parisiens devront faire face à une forte concurrence sur ce dossier. Le Bayern Munich, le Real Madrid et des clubs de Premier League sont également très intéressés par Achraf Hakimi.