Image lionsdelatlas par défaut

90% des recettes de la FIFA proviennent de la Coupe du monde. Si le Mondial 2026 a lieu en Amérique du Nord, les recettes prévisionnelles seront de 14 milliards de dollars.

S’il a lieu au Maroc, les recettes prévisionnelles seront seulement de moitié, 7 milliards de dollars selon le rapport d’évaluation de la Task Force, rendu public le 1er juin. Est-ce pour cela que la FIFA a donné l’impression de privilégier la candidature du Trio? Beaucoup le pensent dans le microcosme du football international. Dans une déclaration rapportée par l’agence américaine Associated Press, le président Infantino va dans le sens contraire: la FIFA peut se permettre que le Maroc accueille la Coupe du monde 2026, même si l’offre nord-américaine rivale promet des milliards de dollars de plus en recettes. Selon la même source, Infantino a déclaré lundi: “La FIFA peut se permettre tout ce que le congrès décide. ” “Nous devons vivre avec cela et tirer le meilleur parti de toute décision qui est prise”, a déclaré le leader de la FIFA. Avec cette tonalité fataliste et ce ton désespéré, Infantino parle de l’éventualité d’une victoire marocaine lors du vote du 13 juin, comme d’une mauvaise nouvelle ou d’une maladie incurable contre laquelle on ne pourrait rien faire et avec laquelle il faudrait vivre. Très élégant ! Et impartial !