Image lionsdelatlas par défaut
Les relations entre Hicham El Amrani et son club du Wydad Casablanca sont loin d’être au beau fixe. L’ex-international des Lions de l’Atlas souhaite revoir à la hausse son contrat avec le champion du Maroc en titre. Le Raja aussi a beaucoup de mal à prolonger l’une de ses pépites, Walid Sebbar.

Hicham El Amrani est en fin de contrat avec le Wydad Casablanca. Mais les deux parties sont tombées d’accord pour prolonger leur aventure commune. Cependant, elles ne le sont pas encore en ce qui concerne les émoluments du défenseur international marocain. En effet, El Amrani et Saïd Naciri, président du WAC, se sont réunis jeudi afin de trouver une éventuelle formule qui contenterait tout le monde.

Mais pour le boss wydadi, son joueur se montre trop gourmand, selon des sources au sein des Rouges, ce qui pourrait mettre fin aux négociations. Le défenseur du Wydad Casablanca pourrait donc prendre la sortie d’autant plus que, selon les mêmes sources, des clubs de la Botola, dont l’AS FAR de Rabat, et du Golfe seraient intéressés par ses services.

Sebbar entre Raja et WAC

Le Raja Casablanca connaît la même situation avec le jeune Walid Sebbar. A 19 ans, le capitaine de la sélection junior est considéré comme l’avenir du club de la capitale économique. Six fois titulaire en onze rencontres de championnat, le milieu défensif s’est vu offrir un contrat longue durée par Mohamed Boudrika, à hauteur de 200. 000 dirhams par an, d’après des sources au sein du RCA.

Le joueur a repoussé cette offre, ce dont pourrait profiter le WAC. Le club “frère-ennemi” voudrait enrôler Sebbar en payant seulement les indemnités de formation qui ne dépasseraient pas le million de dirhams. Affaire à suivre.