Image lionsdelatlas par défaut

Interrogé sur sa liste des Lions de l’Atlas et les choix opérés, le sélectionneur national, Hervé Renard a confié qu’il n’a pas eu beaucoup de difficulté pour faire le tri dans un réservoir de joueurs qui devient de plus en plus conséquent

Renard a expliqué dans son interview accordée au quotidien le Matin que ” Quand on est sélectionneur depuis dix ans, on a un petit peu d’expérience et d’habitude. Les listes, ce n’est pas quelque chose de difficile à faire. Je suis ma ligne de conduite avec un groupe qui a une ossature. Après, on y ajoute quelques éléments qui parfois viennent une fois ou deux ou pour toujours. C’est aussi le joueur qui décide par rapport à son état d’esprit et à ses performances. ” Concernant l’efficacité de son attaque, Hervé Renard s’est montré satisfait de la progression qui le rend optimiste sur l’avenir de la sélection. “Je sens des signaux positifs. On est capable aujourd’hui plus qu’il y a six mois d’être meilleur offensivement, grâce à l’apport de Hakim Ziyech et de notre organisation qui a changé un petit peu, grâce aussi aux individualités qu’on a aujourd’hui et qu’on n’avait pas forcément en Coupe d’Afrique. Je pense qu’on a un pouvoir offensif qui est plus important qu’il y a quelques mois. ” a détaillé le sélectionneur avant de conclure à ce sujet “On va jouer le match contre le Gabon dans une ambiance exceptionnelle. À nous de la rendre encore meilleure que celle de la dernière fois à Rabat face au Mali (6-0). Après, on se penchera sur le reste, si on le mérite. “