getImage

Imad Hadar, champion du monde Glory des -90 kg AFC 2019 ne combattra pas en cette fin d’année. Le plus jeune kick-boxeur de l’histoire (19 ans) à avoir signé chez Glory a donné son ressenti sur le combat de l’année qui aura lieu samedi soir prochain à Arnhem.

Ayant été et étant encore un grand fan de Badr Hari, il cite : “La première fois que j’ai vu un combat de Badr Hari en direct, c’était lorsqu’il avait mis un high-kick à Stefan Leko : le meilleur KO qu’il a pu faire dans sa carrière. Je regardais ses vidéos lorsque j’avais sept ans. C’était pour moi directement une motivation pour m’y lancer et faire pareille. “

“Quand quelqu’un a les mêmes origines que toi, c’est comme si c’était ton proche. Il a fait en sorte que j’ai cette pensée de ‘Si je fais de mon mieux et que je veux cette chose, dans ce cas, j’en suis capable’. Sans Badr Hari, j’aurais jamais enfilé des gants. Badr est le principal kick-boxeur qui a fait en sorte que beaucoup de gens s’y lancent, surtout les nouveaux kick-boxeurs comme moi, Tyjani Beztati ou Mohamed Jaraya. “

“La première fois que on s’est parlé, c’était à Amsterdam. On s’est croisé dans le couloir d’un hôtel avant son combat contre Hesdy Gerges. J’ai vu qu’il m’avait follow en retour et depuis, on a régulièrement contact. Badr Hari me considère comme son petit frère. Il a beaucoup d’humour avec moi. On était par exemple dans une école de sport à Rabat, d’un coup, il m’a lâché : ‘Comment ça va avec ton bide ? Tu devrais pas commencer à t’entraîner par hasard?’ Je l’ai pris à la rigolade, mais le message était clair. “

“Comment se déroulera le combat? Je pense que ça va se finir avec un KO. Badr a tout les paramètres et les motivations pour ne pas laisser Rico le battre. “