Image lionsdelatlas par défaut

Invité par une télévision marocaine à analyser les multiples chantiers et projets de la Fédération Royale marocaine de football qu’il préside, Fouzi Lakjaâ n’a pas hésité à lancer des piques, samedi. Le patron du football marocain a d’abord évalué l’organisation du CHAN au Maroc, déjà un succès selon lui :

«Certains membres du comité exécutif de la CAF n’ayant jamais visité le Maroc ont été agréablement surpris par la qualité des infrastructures et des stades. Je pense que par rapport aux précédentes éditions, le CHAN 2018 est une véritable réussite sur tous les plans (affluence des supporters, qualité des pelouses, sécurité, Ndlr)… Même en comparant avec la dernière CAN où on a été présents au Gabon, je crois que nous avons relevé le défi avec succès et nous avons présenté les atouts du pays dans une belle vitrine. »Au sujet de la sélection marocaine A et ses préparatifs en vue de réussir une participation honorable en Coupe du monde Russie 2018, Fouzi Lakjaâ a donné une idée du planning des Lions de l’Atlas : «Autrefois, nous devions passer 2 mois pour trouver un sparring-partner. Aujourd’hui, nous avons reçu quelque 20 demandes de fédérations internationales pour disputer des matchs amicaux. Nous allons commencer par l’Ouzbékistan à Casablanca en mars, une sélection au style de jeu proche de celui de l’Iran, puis nous allons enchaîner avec la Serbie, toujours en mars. Un bilan sera ensuite effectué afin d’établir les besoins de la sélection en vue des matchs prévus pour fin mai et début juin. La concentration du Maroc devrait débuter vers le 20 mai dans le centre de Maâmora, qui sera fin prêt à cette date. L’Argentine pourrait toujours jouer un amical face au Maroc, on devrait trancher sur cette question après le bilan que j’ai évoqué», conclut le président de la FRMF qui a aussi assuré que les joueurs étaient très concentrès sur la date de juin prochain.