WAC

Depuis l’attribution de la finale de la Ligue des Champions africaine à Casablanca, la polémique n’a cessé d’enfler sur les réseaux sociaux égyptiens et algériens.

Cette édition verra la finale de la Ligue des champions africaine se disputer sur une seul manche comme c’est le cas en Europe par exemple. Fini donc le match aller-retour comme des éditions précédentes.

La CAF se devait donc choisir la ville hôte de la finale après quelques rebondissements la CAF a donc choisi Casablanca pour accueillir cette finale.
Là où la polémique a vu le jour réside dans le club du Wydad Casablanca…
Le club Casaoui est encore en course puis ce que disputant les demi-finales, le club semble même parti pour disputer la finale!

Ce choix a créé une polémique chez le rivale égyptien d’Al Ahly, qui est aussi encore en course. Le club Égyptien a décidé de déposer une réclamation comme nous vous l’indiquions hier. Al Ahly avait dans un premier temps demandé à ce que la finale se joue sur terrain neutre avant de déposer sa candidature…

La CAF a répondu ce soir via un communiqué, elle y explique que Casablanca avait été désigné et non pas choisis puisqu’étant la seul ville a avoir déposé sa candidature et cela au vue des critères.

“La CAF était obligée de respecter et de mettre en œuvre la décision prise par l’ancienne direction de la CAF en juillet 2019, à savoir que la finale de la Ligue des champions TotalEnergies serait une finale à un match plutôt que l’habituelle finale à domicile et à l’extérieur. De plus, la CAF est également liée par les règles de la CAF et de la FIFA qui ne permettent pas de modifier les règles de la compétition une fois la compétition commencée.

Le Maroc et le Sénégal ont été les seuls pays à remplir les critères de candidature du pays hôte, après que la CAF a demandé à ses 54 associations membres de soumettre des candidatures pour accueillir la finale de la Ligue des champions de la CAF TotalEnergies.

L’Egypte n’a pas soumis d’offre. L’Afrique du Sud et le Nigéria ont soumis des documents exprimant leur intérêt à accueillir la Ligue des champions de la CAF TotalEnergies, mais n’ont pas rempli les critères de candidature du pays hôte. La CAF a ensuite attribué la finale de la Ligue des champions de la CAF TotalEnergies au Maroc, après que le Sénégal ai retiré sa candidature”, indique le communiqué.

Voilà qui met fin au débat et aux divers incompréhension…