Image lionsdelatlas par défaut

Le prince Jordanien, Ali Ben Al-Hussein, n’a pas abdiqué puisqu’il envisage de poser à nouveau sa candidature pour la présidence de l’instance internationale de Football, FIFA, qui aura lieu le 26 février prochain.

« Je parle aux associations nationales et j’écoute leurs opinions “a déclaré le Prince Ali lors de la conférence Soccerex de Manchester. « En ce moment, nous avons besoin d’un candidat qui est avant-gardiste, avec de nouvelles idées qui ne sont pas entachées par le passé . si le choix est fait correctement, proprement et correctement, je crois que je peux gagner “a-t-il poursuit « L’ancien vice-président de la FIFA a déclaré que Michel Platini est la mauvaise personne pour le poste, alors que le président de l’UEFA (Platini) a aidé Blatter d’abord à se faire élire en 1998. “lance-t-il comme un flèche empoisonnée vers ses adversaires qui se déchirent alors qu’ils étaient les meilleurs amis du monde. « La FIFA est en crise en ce moment et nous avons besoin d’un nouveau départ “ajoute le Prince qui ote le voile sur la réelle relation entre l’actuel Président de la FIFA et son homologue de l’UEFA. « En réalité, l’introduction de Michel Platini à la gouvernance du football s’est faite parce qu’il est le protégé de Sepp Blatter ” Blatter, qui entame les derniers mois de son 5ème mandat, a une très grande responsabilité dans la crise de corruption que connait la FIFA, assure le prince qui conclut « Il aurait dû démissionner depuis un certain temps s’il pensait réellement aux meilleurs intérêts de football ». Pour rappel, 14 membres de la FIFA ont été inculpés par les autorités américaines dans le cadre d’une vaste enquête sur la corruption et les malversations financières, y compris certains anciens collègues du Prince Ali au sein du comité exécutif de la FIFA.