fatima-zahra_abou_faras

“Fi bladi dalmoni” (“Dans mon pays, ils m’ont fait du tort”). C’est avec ces mots lourds de sens que Fatima-Zahra Abou Fares, s’est exprimée à la suite de sa mise à l’écart de l’équipe nationale de Taekwondo.

La Championne marocaine ne participera pas aux éliminatoires des Jeux Olympiques d’été Tokyo 2020 avec la sélection nationale. Sa publication sur les réseaux sociaux a fait couler beaucoup d’encre et a provoqué beaucoup d’interrogations sur les vraies raisons de sa non sélection

Selon la version officielle de la fédération chargée de la discipline, le Comité Technique, composé du directeur technique, Philippe Bouëdo et du sélectionneur national, David Sikot, aurait décidé d’épargner la championne marocaine qui souffre toujours d’une blessure subie durant les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires.

À seulement 16 ans, la jeune taekwondoïste est parvenue en octobre 2018 à offrir au Maroc la première médaille d’or dans l’histoire des Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires. Une performance qui a fait d’elle une sérieuse prétendante pour une médaille l’été prochain à Tokyo. Malheureusement, Fatima-Zahra devra patienter jusqu’en 2024 pour réaliser son rêve olympique

Mohamed. B