Lions A'

Le Maroc aborde cette première édition de la Coupe Arabe des Nations de la FIFA, prévue entre le 30 novembre et le 13 décembre au Qatar, avec plein d’ambitions. L’objectif est sans doute la victoire finale, dans un tournoi reconnu par la FIFA.

En marge de sa préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations 2022 qui aura lieu au Cameroun en début de l’année 2020 ainsi que les barrages qualificatifs au Mondial 2022 prévus en mars, l’équipe nationale marocaine prend part à la première édition de la Coupe Arabe des Nations FIFA. Les Marocains ont décidé de faire participer l’équipe A’, mais qui ne manque pas d’atouts pour aller décrocher le titre. En effet, Houcine Ammouta a ratissé large, mêlant stars montantes et joueurs d’expérience.

Dans la liste marocaine, Ammouta a fait appel à plusieurs joueurs habitués à endosser le maillot de l’équipe A dont le meilleur joueur et buteur de la dernière édition du CHAN, Soufiane Rahimi, qui brille de mille feux avec Al Ain aux Emirats Arabes Unis, Achraf Bencharki, la star de Zamalek ou encore Walid Azaro, le Top-scorer d’Al Itifaq en Arabie Saoudite. Le gardien du Raja Casablanca Anas Zniti et les défenseurs d’Al Ahly, Badr Benoun et du Wydad Casablanca, Ayoub Amloud, font également partie de la liste des convoqués.

Le Maroc A’ comporte également plusieurs joueurs ayant été présents lors des sacres au CHAN 2018 et 2020 dont Walid El Karti, Yahya Jabrane, Ismail El Haddad, Abdelilah Hafidiet Mohamed Nahiri. De jolis noms qui font de cette sélection marocaine un grand favori pour la victoire finale. La Fédération royale marocaine a promis une prime de 500 mille dirhams à chaque joueur en cas de sacre.

Dans le cadre de sa préparation pour le tournoi, la sélection marocaine a joué plusieurs matchs amicaux, tous soldés par des victoires face à la Gambie (7-2), le Soudan Sud (2-0), la Sierra Leone (2-1), le Bahreïn (3-2) et Singapour (7-1).

Le Maroc affrontera la Palestine (1er décembre), la Jordanie (4 décembre) et l’Arabie saoudite d’Hervé Renard (7 décembre) dans le groupe C. Une mission qui ne s’annonce pas facile pour les hommes d’Houcine Ammouta.