Image lionsdelatlas par défaut

Alors qu’il ne le voulait pas comme adjoint, le technicien Belge, Marc Wilmots, a fini par accepter la réalité africaine et se plier aux désirs de ses dirigeants qui lui ont imposé Kolo Touré. Les deux hommes en charge des Éléphantsont co-animé une conférence de presse avant le match de qualification pour le Mondiale 2018 contre le Maroc.

A quelques jours de la rencontre Côte d’Ivoire – Maroc qui se tiendra à Abidjan. les regards ivoiriens seront fixés sur le sélectionneur des Eléphants Marc Wilmots qui fait l’objet de vives critiques à cause de ces résultants très peu satisfaisants avec un seul match gagné sur 5 rencontres joués. Pour la circonstance et comme il ne peut pas dire le contraire avant le match contre le Maroc, son adjoint Kolo Touré a été défendu le technicien Belge histoire d’afficher l’union qui leur fait tant défaut. « Wilmots est un grand entraineur. Il ne connaissait pas l’Afrique. La Côte d’Ivoire est sa première expérience africaine. Il essaie de faire son mieux », a déclaré récemment Kolo Touré. « On aura besoin de tous nos Ivoiriens. Que les gens cessent de critiquer pour l’instant. Ils pourront le faire après. Mais pour le moment, il faut qu’on mette toutes nos énergies ensemble pour que les Marocains se disent qu’ils ne seront pas sûrs de gagner », a souhaité l’ex-défenseur dans une récente interview accordée à la presse locale. Concernant son apport et son utilité dans le staff de Wilmots, Kolo Touré a expliqué lors de cette conférence que :« Pour cette génération, manquer un Coupe Du Monde serait du gâchis. On a du talent. Je pense que si ces joueurs que nous avons arrivent à participer à cette Coupe du monde, ce sera extraordinaire pour eux et pour le pays, ce sera exceptionnel. “et puis d’ajouter que « Je vais apporter toute mon expérience à cette équipe. Je peux donner des conseils à mes jeunes frères et leur donner quelques astuces », a révélé Kolo Touré ce mardi 07 novembre au cours d’une conférence de Presse au Golf Hôtel d’Abidjan