Le Zimbabwe a accusé le Cameroun de « sorcellerie » après la découverte d’une chauve-souris morte sur le terrain avant le match d’ouverture du Championnat d’Afrique des nations à Yaoundé, samedi, que les Lions indomptables ont remporté (1-0).

Quelle est la probabilité qu’une chauve-souris décède en plein vol et qu’elle tombe exactement sur le point central le jour du match du Cameroun ? Trop faible bien évidemment sauf si un marabout s’en mêle.

Une compétition africaine sans maraboutage n’existe pas. La pratique de la sorcellerie fait partie du folklore et de la tradition populaire africaine. Il n’y a donc rien d’exceptionnel lorsque l’entraîneur du Zimbabwe découvre le cadavre d’une chauve-souris déposée sur le point central du terrain.

Zdravko Logarusic tenant de la main gauche une feuille sur laquelle il a écrit “Witchcraft in Cameroon” (sorcellerie au Cameroun). 105 minutes plus tard, les Lions indomptables camerounais auront battu les Guerriers zimbabwéens 1 à 0.

«Les questions de sorcellerie ne sont pas du domaine de la CAF. Nous avons lancé une enquête sur ladite action et s’il y a une violation du règlement du tournoi, des sanctions appropriées seront prises en conséquent », a fait savoir un responsable de la CAF.