Image lionsdelatlas par défaut

Le président de la Fédération mauritanienne, Ahmed Yahya a assuré que la sélection nationale de la Mauritanie compte bien jouer les premiers rôles à l’occasion de la 5ème édition du CHAN qui se déroulera au Maroc à partir de mi-janvier 2018.

“Nous voulons défendre crânement nos chances avec humilité mais aussi beaucoup de courage”, a dit Mr Yahya. “Nous venons en compétiteurs même si nous sommes les petits poucets. Ce sera une compétition très relevée mais nous ne venons pas en victime expiatoire”, a assuré le président de la Fédération mauritanienne de football qui participera à son deuxième CHAN après l’édition de 2014. Pour nos voisins du Sud dont la population ne dépasse pas les 3 millions, le plus important reste la détection des talents et le renforcement de la politique d’érection d’infrastructures sportives. “Et après, a-t-il relevé, il est effectivement envisagé l’organisation de compétitions zonales et continentales” confie le président Mauritanien quia réfuté au passage les accusations selon lesquelles la Mauritanie procéderait à une naturalisation tous azimuts de footballeurs de pays limitrophes. “La Mauritanie est un pays multiculturel et multiracial. Notre capitaine Abdoul Ba (AJ Auxerre, France), qui a un patronyme qu’on trouve au Mali et au Sénégal, est un Mauritanien de pure souche”, précise Mr Yahya.