La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé ce weekend que les 48 rencontres de qualification à la CAN 2022 prévues du 22 au 30 mars se joueront à huis clos.

Alors que l’Afrique se rapproche du cap des quatre millions de cas de Coronavirus, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé d’employer des mesures strictes en vue de la grande reprise des éliminatoires de la CAN 2022.

En effet, et afin d’assurer la sécurité de tous les acteurs du ballon rond, l’instance dirigeante du football africain a communiqué ce weekend que toutes les rencontres des 5e et 6e journées programmées fin mars à travers le continent se dérouleront à huis clos

.Dans ce contexte, la CAF a annoncé qu’elle a réuni en visioconférence les officiers nationaux de sécurité et sûreté (ONSS) de ses associations membres «afin de les informer et former sur le nouveau protocole de sûreté et de sécurité imposée par la pandémie de Covid-19 et visant à encadrer la reprise des matchs.»

«Notre but est d’organiser l’événement tout en garantissant la sécurité et la sûreté partout en Afrique», a déclaré Christian Emeruwa, chef de la sécurité de la Caf.

Nous sommes conscients de l’énorme tâche qui nous attend, en particulier pour maintenir les spectateurs loin des stades. »

Il convient de noter que la CAF précise également que chaque pays pourra, s’il le souhaite, tenter de demander une dérogation pour bénéficier de l’appui du public.

L’instance panafricaine tranchera par la suite pour chaque dossier à part.Les 5e et 6e journées des éliminatoires de la CAN 2022 sont prévues du 22 au 30 mars.

Elles marqueront la fin des qualifications africaines et définiront l’identité des 24 nations qui prendront part à la grande messe du football africain au Cameroun. Source CAF