Image lionsdelatlas par défaut

C’est officiel, le Maroc n’organisera pas la Coupe d’Afrique 2015, annonce la Confédération Africaine de Football, qui cherche un rempla&ccedilant. Celui-ci pourrait être l’Egypte selon les récentes informations. Le Royaume chérifien, avait demandé le report de la prochaine Coupe d’Afrique en raison de l’épidémie Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest.

L’organisation dirigée par Issa Hayatou a annoncé aujourd’hui que le Maroc refuse d’organiser la compétition prévue du 17 janvier au 8 février et va désigner “sous peu&raquo le prochain pays organisateur. La CAF a également sanctionner les Lions de l’Atlas, qui ne pourront pas participer à la CAN 2015. Les instances marocaines avaient demandé le report de la compétition en été ou en 2016. Requête rejetée par la CAF. Constant Omari, membre exécutif f de la CAF avait déclaré dans une interview accordée à RFI: “Ce qui est s&ucircr et certain au jour d’aujourd’hui, c’est qu’il n’est pas question de reporter cette compétition. [. ] Sur les plans sportif, marketing et financier, sur le plan même de l’existence de la CAF, nous avons développé un argumentaire suffisant pour justifier que cette compétition n’ait jamais été reportée depuis 1957. Il en va de la survie même de la Confédération africaine de football. &raquo

Mohamed Ouzzine a répondu à cette décision de la CAF au parlement marocain. ” Tout pays a le droit de prendre des précautions pour garantir la sécurité de ses citoyens” a affirmé le ministre des Sports marocain. Pour le ministre, le Maroc “n’a pas failli à ses engagements et maintient sa demande de report&raquo. Il ajoute que “le Maroc n’a pas refusé d’organiser la CAN&raquo. Concernant l’exclusion de l’EN, Ouzzine trouve que “c’est quelque part normal: nous étions qualifiés en tant que pays organisateur&raquo.

RTL a interrogé quelques supporters marocains qui en ont profité pour montrer leur frustration aprés la décision de la CAF. Ahmed, étudiant en France, avait déjà réservé son billet d’avion se dit “amer&raquo face à cette décision de la CAF. “Je ne comprends vraiment pas la position du gouvernement marocain, surtout que l’OMS avait déjà donné des garantis suffisantes quant à la non propagation de la maladie Ebola&raquo a-t-il déclaré. Hassan, un autre supporter, minimise la dangerosité du virus Ebola :”Le Maroc attendait d’organiser la CAN depuis des années. C’est dommage qu’elle ne puisse pas le faire à cause de suspicions autour d’Ebola. &raquo

L’équipe de Baddou Zaki est une des plus grandes perdantes ce combat entre le gouvernement marocain et la CAF. Les supporters marocains attendaient sans doute beaucoup de cette compétition avec beaucoup d’espoir. Néanmoins et malgré la déception, ne faut-il pas se montrer raisonnable et anticiper un désastrehumain ? Le ministre des sports a peut-être pris une des décisions les plus utiles et importantes pour la “sécurité des marocains&raquo.