La CAF favorise le Maroc

La décision de la CAF d’annuler le Final Four de la Ligue des Champions ne plait pas du tout aux égyptiens qui crient au favoritisme en faveur du Maroc.

La requete de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) de revenir à l’ancienne formule fait grincer les dents des pharaons qui contestent le maintien du Final Four de la Coupe de la Confédération au Maroc alors qu’il a deux clubs engagés.

La commission des compétitions interclubs de la Confédération africaine de football (CAF) a entériné lundi l’annulation du Final Four concernant la Ligue des champions CAF qui était censé regrouper en septembre, au sein d’un même pays, les 4 équipes en lice dans cette épreuve avec les demi-finales et la finale qui devaient se jouer sur un seul match sur terrain neutre.

Après le désistement du Cameroun qui a finalement refusé d’accueillir ce tournoi de clôture, l’Egypte était le seul pays à avoir postuler pour organiser le tournoi. Mais la CAF, sous couvert d’équité, a refusé cette proposition en raison de l’opposition des deux clubs marocains qui affronteront justement deux clubs égyptiens (les demies opposeront les Marocains du Raja et du Wydad Casablanca respectivement aux Egyptiens du Zamalek et d’Al Ahly). La CAF a alors pris la décision de revenir à son ancien système avec le format classique des matchs aller/retour pour déterminer les finalistes.

Cette décision de la CAF a provoqué la colère de la Fédération égyptienne (EFA) qui s’est fendu d’un communiqué cinglant  en reprochant assez logiquement à la CAF d’avoir maintenu le déroulement du Final Four au Maroc concernant la Coupe de la Confédération CAF malgré la présence là aussi de deux clubs marocains parmi les qualifiés. Un manque d’équité flagrant pour les Egyptiens qui ont également un représentant dans cette compétition, à savoir Pyramids FC

Nous demandons à la CAF d’appliquer les mêmes règles et le même format pour les autres demi-finales et les finales, tant pour la Ligue des champions que pour la Coupe de la Confédération“, a écrit l’EFA.

Si la CAF insiste pour que les demi-finales de la Coupe de la Confédération soient disputées en un seul match, elles devront être jouées dans un lieu neutre afin qu’aucune des parties ne soit avantagée. Cette demande vient du fait que l’Egypte est le seul pays qui a officiellement demandé à accueillir les demi-finales et la finale de la Ligue des champions suite au retrait du Cameroun. Elle devrait faire suite à la décision de la CAF d’attribuer l’accueil des demi-finales et de la finale de la Coupe de la Confédération au Maroc qui compte deux équipes participant aux demi-finales“.