Fouzi Lekjaa

Après avoir accueilli puis félicité les Lions de l’Atlas Futsal pour leur sacre en Coupe arabe, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa a reçu la délégation de Beach Soccer qui a représenté le Maroc à la CAN la semaine dernière.

L’ambiance n’était pas la même, tout comme le résultat puisque l’équipe du Maroc Beach Soccer est rentrée bredouille du Sénégal sans même une qualification au Mondial.

La première remarque du président de la Fédération royale marocaine de Football après avoir remercié l’équipe de sa présence, était de signaler l’absence du capitaine de l’équipe, Nassim El Haddaoui, parti directement en France pour des “raisons personnelles“.

J’avais prévu de vous recevoir plutôt, mais c’est normal… Nos espoirs d’aller en Finale et à la Coupe du monde étaient grands. Vous êtes 3èmes et vous avez fait l’effort qu’il fallait dans ce tournoi. C’était pas mauvais ni catastrophique“, constate Fouzi Lekjaa en invitant tout le monde à tirer les leçons de cet échec.

“Nous devons savoir où nous en sommes et quels sont les projet futurs. Mais c’est une occasion pour nous de vous encourager pour les efforts déployés. Ceci dit, lorsqu’on participe à un tournoi, avec notre ambition, nous marocains, voulons toujours gagner”, a glissé le patron de la FRMF.

Je vous félicite sincèrement. Maintenant, est-ce que nous sommes satisfaits, moyennement ou pas du tout satisfaits ? Notre objectif était d’aller à la Coupe du monde et donc, il faut tirer les leçons“, a insisté Lekjaa

Démarrage d’un championnat national au mois de septembre avec un minimum de 12 équipes, est la première priorité selon le président. Une bonne nouvelle car cela signifie que la FRMF va enfin prendre le contrôle total de l’équipe nationale. “L’accouchement de votre discipline a pris beaucoup de temps, mais nous ne constatons pas d’évolution (en terme de bilan). Soit on avance et on modernise la discipline, soit rien…